Structuration et fonctionnement de  l’association

La structuration et le fonctionnement de l’association se représente, une (1) assemblée générale, un (1) comité exécutif, un (1) conseil de délégué et quatre (4) commissions assurent le fonctionnement permanent et régulier de l’association.

L’assemblée générale

L’assemblée générale est une réunion où sont réunis tous les membres de l’association qu’ils soient fondateurs, adhérents ou affiliés selon les règlements internes. L’assemblée générale ordinaire est convoquée par le comité exécutif et est tenue pour :

  • Faire le bilan des activités réalisées au cours de l’exercice écoulé.
  • Analyser les rapports du comité exécutif et des commissions.
  • Donner décharge aux membres du comité exécutif et des commissions pour l’exercice écoulé si leurs rapports, leurs travaux sont jugés satisfaisants et s’ils n’ont commis aucune faute administrative grave.
  • Destituer ou prendre des sanctions contre tout membre du comité exécutif, des commissions ou tout autre membre jugé violé les lois de l’association et même entamer une poursuite judiciaire selon le cas.
  • Ratifier le budget, les projets et les demandes pour le prochain exercice.
  • Faire des modifications dans les statuts si cela nécessaire.
  • Prendre toute décision jugée utile et nécessaire pour la bonne marche de l’association.

 

Une assemblée générale extraordinaire peut être convoquée par le comité exécutif ou la majorité absolue des membres pour prendre toute décision jugée utile qui n’a pas été prise pendant l’assemblée générale ordinaire.

                Le comité exécutif

Le comité exécutif est responsable du bon fonctionnement de l’association en coordonnant toutes ses activités. Il est l’organe responsable de l’application de toutes les décisions prises par l’assemblée générale. Il est formé de sept membres élus par l’assemblée générale qui sont :

  • Un(e) coordonnateur (trice) général.
  • Un (e) secrétaire général.
  • Un (e) responsable de finance
  • Un (e) délégué/porte-parole.
  • Trois conseillers (e)

Commission de Production végétale

C’est cet organe est responsable de tout ce qui concerne la production végétale pour l’association. Il a pour mission principale d’accompagner les cultivateurs et les associations paysannes vers l’intensification de la production végétale en les aidants à trouver :

  • Tous les intrants, matériels et équipements nécessaires pour la mise en place et le bon fonctionnement des systèmes de cultures.
  • Des appuis techniques et financiers pour une meilleure valorisation des terres et un meilleur rendement.

Elle les accompagne aussi tout au long du cycle végétatif et  l’aspect phytopathologique ne sera jamais négligé.

Elle a enfin à aider les exploitants à transformer, conserver et commercialiser leurs produits végétaux ainsi que ses dérivés dans le but d’augmenter leur revenu.

Commission de Production animale

C’est cet organe est responsable de tout ce qui concerne la production animale pour l’association. Il a pour mission principale d’accompagner les cultivateurs et les associations paysannes vers l’intensification de la production animale en l’aidant à trouver :

  • Des espèces de races améliorées.
  • Des intrants et soins sanitaires nécessaires pour une bonne production animale.
  • Des appuis techniques et financiers pour mieux gérer le cheptel.

Elle les aide aussi à transformer, conserver et commercialiser leurs produits animaux ainsi que ses dérivés dans le but d’augmenter leur revenu.

Cette commission mène aussi  des enquêtes, des diagnostiques, fait des recherches, planifie, exécute et assure le suivi de toutes les activités visant sa mission en accord avec les autres commissions.         

Commission  de Protection de l’Environnement.

C’est cette commission qui a pour mission d’accompagner les producteurs, toutes les associations et tout un chacun en ce qui concerne:

  • La protection et la réhabilitation de l’environnement ou en d’autres termes la gestion rationnelle des ressources naturelles.
  • L’aménagement des infrastructures rurales et urbaines.
  • Le développement de l’écotourisme.

Cette commission travaille dans la réhabilitation et la protection de l’environnement, elle met en œuvre un programme de reboisement de manière intense qui est alimenté par sa pépinière d’arbres fruitiers et forestiers qui se situe dans la localité dénommée Lafond à cinq (5) kilomètres de la ville de Jacmel.  La commission s’occupe de la valorisation de déchets également à travers son site de production de compost et de compostage provisoire de la Mairie de Jacmel qu’ATEPASE donne sa collaboration en tant qu’organisme prestataire de service spécialisé en production de compost.

La Commission assure le suivi d’un ensemble de micro-stations météorologiques en collaboration avec Coordination Nationale de Sécurité Alimentaire. Ces micro-stations sont éparpillées dans le département du sud-est (Bainet Marigot Jacmel), elles nous permettront de disposer des données fiables pouvant servir à toutes fins utiles.

Commission et conseil des Délégués. /Renforcement organisationnel et équité de genre

L’ensemble formé d’un représentant de chaque association affiliée à l’ATEPASE s’appelle le conseil des délégués. Ce conseil choisit trois membres pour former la commission des délégués.

Cette commission a pour mission principale d’aider les membres des commissions et du comité exécutif à réaliser leurs travaux de terrain. A chaque fois qu’une commission aura à intervenir dans une zone donnée, la commission des délégués planifiera cette intervention avec la commission en question de telle sorte qu’en arrivant sur le terrain, les autres délégués des associations de cette zone sont déjà au courant et accompagnent la commission dans son travail.

Les activités de renforcement organisationnel se réalisent aussi avec de ces structures (comité et conseil des délégués). En effet, une commission en Renforcement organisationnel et équité de genre travaillant sous la supervision du comité exécutif a été mise en place depuis 2006.

Promotion de l’équité de genre.

Depuis la fondation de l’association, elle offre son appui inconditionnel dans la lutte contre toute forme de discrimination à l’égard des femmes. C’est surtout avec les organisations membres  (avec l’appui du comité et du conseil des délégués) qu’ATEPASE réalise cette activité.

Cette prise de position en faveur des femmes se manifeste par l’acquisition de savoir-faire et l’implication des femmes a au moins 30% dans toutes les activités de l’association. Dépendant de l’action, les femmes peuvent être bénéficiaires à 60%, une manière de combattre le déséquilibre flagrant de la société. Donc on pratique une sorte de discrimination positive au sein de l’association pour doter la société d’une certaine parité entre hommes et femmes.